A propos de moi


Mathias Esnault guimbarde norvege

Je m’appelle Mathias Esnault et je suis né le 10 Juin 1983 en Italie. J’ai grandi dans ce pays jusqu’à l’obtention de ma “Maturità ” (équivalent du BAC). J’ai ensuite suivi mes études universitaires de langues, à l’Université de Haute Bretagne de Rennes en Bretagne.

C’est pendant mes études que j’ai découvert le monde associatif et l’univers des musiques traditionnelles! En 2004 le hasard m’a fait rencontrer des personnes qui étaient en train de créer l’association Armonigène (une association dédiée au didgeridoo, à la guimbarde et au chant diphonique). A l’époque j’étais passionné par cet instrument aborigène aux origines lointaines. Avec l’association on a pu organiser de nombreux ateliers, stages et on a également pris part à l’organisation de plusieurs évènements culturels (« Le rêve de l’Aborigène », « Convivial’Art », « Terre d’Harmonies »)

Cependant ma première rencontre avec la guimbarde est arrivée en 2005. Cet instrument, petit, simple et rigolo s’est livré à moi dans toute sa grandeur et sa complexité!
J’ai découvert qu’il s’agissait d’un des instruments les plus anciens au monde, qu’il en existaient d’innombrables formes et variétés un peu partout dans le monde et qu’il existait de nombreuses techniques de jeu totalement différentes les unes des autres!

Depuis mon entrée au sein de l’association Armonigène en 2004, je me suis intéressé de près à la vie culturelle de l’Ille-et-Vilaine et de la région Bretagne. Avec cette association nous avons organisé de nombreux évènements, stages et nous avons également pris partie au démarrage du réseau des Associations jeunes de Rennes Réa-J.

De façon plus personnelle j’ai animé de nombreux ateliers et stages de guimbarde qui ont touché au total quelques centaines de personnes.

  • En 2006 et 2007 j’ai fait partie du groupe musical Armonigène (plusieurs dates à Rennes et ses environs, notamment 2 fois à Dazibao et à la MJC de Villejean).
  • En 2008, pour me former, je me suis rendu en Norvège ou j’ai pu suivre différents stages de guimbarde.
  • En 2009 j’ai monté un projet de contes incluant le jeu de la guimbarde en tant qu’ « instrument conteur » et en 2010 j’ai réitéré l’expérience dans l’école primaire de Beignon dans le Morbihan.
  • Cette année je continue ma proposition de stages de guimbardes ainsi que la création de mon premier CD amateur.

Vous voilà donc dans le blog consacré à ce projet.
Bienvenue à vous et que ma passion puisse vous contaminer! ;)

Bonne visite, Mathias.

PS: Si vous le souhaitez vous pouvez me demander mon CV.

PS2: pour les gens curieux de découvrir mes créations, allez à la page “Mes Créations“.

8 Responses to A propos de moi

  1. Félicitations pour ton projet. J’ai seulement trois cents guimbardes chez moi . Mon ami japonais Leo TADAGAWA , il possède plus de 3.000 guimbardes du monde entier (la plus grande collection de guimbarde dans le monde), des milliers de disques (microsillon, CD, DVD, K7) des milliers de bouquins dans toutes les langues sur la guimbarde. Et enfin,
    tous les accessoires sur la guimbarde (pins, timbres, cartes postales, T shirts).
    Il produit des CDs et des DVDs au Japon sur la guimbarde.
    Tu peux trouver des videos de guimbarde sur mes autres blogs:
    http://tranquanghai.multiply.com
    http://tranquanghai.musicblog.fr
    Il faut continuer et avoir la vraie passion pour cet instrument .
    Amicalement,
    Tran Quang Hai

  2. Régis Péjus says:

    Salut Mathias,
    bon j’ai fait le tour complet, c’est sympa tous ça ! Je sens que ton rêve va rejoindre la réalité pour bien te surprendre et la vie te rappellera sans doute qu’elle est bien plus balèze que tout les rèves du monde; tu vas en avoir des choses à nous dire, nous montrer et nous faire ressentir du bout de l’émotion après tout ça !
    Et puis ça y est j’ai repris à manger ! La reprise est douce et bientôt je pourrai honorer ton invitation !!
    A+

  3. syl la foret says:

    wahoo!!!!
    He bien dit donc ca prend forme ce projet!!!!
    Je suis bien heureuse de voir que, comme joachim tu avance a grand pas en direction de tes reves….
    Si jamais tu croise une petite bonne femme dans une coque de noix… fais gaffe parce que peut etre bien qu elle te donnera une guimbarde prehistorique qui te permetra de te trensformer en mouette.

    Viva la vida!!!!!

  4. scherrer says:

    bonjour passionné de guimbarde depuis tout petit j aimerais savoir comment participer a un stage de forge en france puis en norvege chez folke dont je joue plusieure guimbardes si vous pouvez m aiguiller serge

  5. jean claude grosdidier says:

    bonjour Mathias
    nous nous sommes vu au festival de l’aborigéne ,ou j’avais perdu ma guimbarde acheter
    a mon amis Spiridon ,une belle yakoute avec un beau son bien grave et je me souviens de ton attiraille pour rire bien sur .l’ai lu ton blog ,er je me rends compte que je fait la meme chose que toi .j’initie les enfants a la decouverte de la guimbarde dan moi
    et a l’univers sonore sur toutes ses formes ballons que l’on fait coiiner, divers appeaux le son du vent, de la mer et l’ont s’amuses vila j’espere que tu vas bien
    ps j’ai continuer sur les yakoutes avec Emilie Mag super intelligente et a l’ecoute merci

    • Emilie Maj says:

      AAAAAh, Jean-Claude…!!! Maj, … pas Magicienne, ni Magique mais Marjolaine !
      Bonne continuation dans ton voyage, Mathias, c’est super que tu aies réalisé ton rêve !!
      bises à tous les deux et vive la guimbarde !!
      :)
      Emilie

Leave a Reply